Atelier 6 : Bonne gouvernance et management matriciel : le mariage impossible ?

Le management matriciel peut être un levier de performance si les informations sont bien partagées, avec un pouvoir de décision accru des équipes. Il peut devenir un handicap si manquent une bonne répartition des tâches et une délimitation précise des « territoires ». Le risque est la dispersion de l’énergie, les luttes de pouvoirs entre les responsables, le ralentissement des décisions et l’inertie. S’ensuivront stress et conflits, qui impacteront la gouvernance.

Intervenant : Vincent Prolongeau, Président de Continental Foods France 

 

Ateliers du chantiers

Consulter les détails des autres ateliers du chantier « Faire de l’entreprise un bien commun : Oui, mais avec quelle gouvernance ? »

Photos