5 dirigeants d’Entreprise et Progrès expliquent aux députés les obstacles qu’ils rencontrent pour développer leurs entreprises. 

  1. Eric Dodin (COO Fraikin) :

Le ciseau entre le temps de mon entreprise qui a 9 mois pour sortir de sa dette et la lourdeur des procédures sociales.

  1. Jean-François Puget (Associé gérant CVS avocats):

Rapprocher les professions avocats, notaires et spécialistes du droit de la PI, pour lutter contre anglo-saxons et experts comptables.   Evitons l’Uberisation du métier d’avocats. Préservons le contrat de collaboration, qui n’est pas un contrat de travail et permet de recruter à tout moment.

  1. Carl Azoury (CEO Zenika) :

L’effet bloquant de la  CVAE sur le développement d’une SSII.

  1. Christophe Nowak (Accor Hotels) :

La transition numérique et l’avenir d’Accor Hotels. Enjeux de compétences et d’emplois.

  1. Fabrice Grandclerc (DG Immobilière du Moulin vert) :

Simplifions la  vente de HLM, qui permet de dégager des ressources nouvelles (1 logement vendu permet de produire 3 logements neufs) qui est actuellement assujetti à l’avis du maire qui est systématiquement suivi par l’Etat. Je suggère que les communes ou EPCI ne soient plus consultées.

Pour une plus grande liberté dans la fixation des loyers qui sont actuellement les mêmes quelque-soit l’implantation. Certains immeubles ont une implantation exceptionnelle et la rotation est inexistante.

Télécharger le compte rendu