Partager la valeur dans l’économie de plateforme

Chantier parrainé par

Les acteurs de l’économie du partage font désormais partie intégrante de l’économie structurée, obligeant les acteurs traditionnels à se réinventer. Cette « économie de plateforme » valorise l’intermédiation entre l’offre et la demande, au bon endroit, au bon moment, au bon prix. Mais quelle place fait-elle aux hommes et aux femmes qui travaillent ? Que sont réellement les plateformes ? Comment redonner du pouvoir aux indépendants ? Ce chantier qui démarrera en septembre 2018 n’éludera aucune question.

Les dates de ce chantier sont les suivantes :

  • Que sont les plateformes ? : mardi 4 septembre 2018, 12h30-15h chez E&P

Enjeux de cette nouvelle cellule économique, nouveau mode d’organisation. Rapport au travail, modes de rémunération. Liberté ou esclavage ? Que peuvent les algorithmes ? Quelles plateformes dans le futur ? Quand les plateformes pivotent.  Est ce que la plateforme va durer longtemps,  est-elle un modèle pérenne ? Comment illustre-t-on la réalité des plateforme aujourd’hui ?

Intervenant : Denis Jacquet, Président de l’Observatoire de l’Ubérisation

  • Une hybridation du travail de plus en plus rapide : mardi 2 octobre 2018, 12h30-15h chez E&P

Respect des conditions du travail, respect de la valeur du travail. La plateforme optimise son exploitation pour produire à coût marginal nul quand la masse critique est atteinte. Risque d’asservissement de l’homme par la machine, par les algorithmes : perte de repères sur le dessein. Réadaptation du contrat de travail, à la croisée du salariat et du travailleur indépendant. Fin du CI ? Quel équilibre entre la sécurité du travail et l’automatisation du travail ? Précarité du travail, perte de dialogue social, diminution de la sécurité. Des métiers se créent et disparaissent plus vite. Les slashers.  Quel futur du travail ? Taylor puis robot puis IA. Burn out : perte de l’identité

Intervenants : Bruno Teboul (philosophe, Senior Vice President Science & Innovation du Groupe Keyrus, professeur à Polytechnique), Sylvaine Pascual (Coach spécialiste du plaisir au travail et de la reconversion professionnelle) et Jean-Philippe Desbiolles (Vice-président d’IBM Watson France)

  • La plateforme, une révolution de la confiance  : mardi 6 novembre 2018, 12h30-15h chez E&P

Les passagers de blablacar font plus confiance à un conducteur de blablacar qu’à leur voisin. La valeur confiance est au centre des échanges peer to peer. Est-ce que la confiance s’exporte? Est-ce que la confiance à l’américaine et la même que la confiance à la russe ou la française ? Quelle matérialisation de la confiance ? La blockchain, cyber sécurité peer to peer pour n’importe quelle transaction ou base de données : la révolution de la confiance.

Intervenants : Frédéric Mazella, PDG Blablacar

  • Quel partage de la valeur avec les indépendants ? : mardi 4 décembre 2018, 12h30-15h chez E&P

Quelle valeur pour le travail, pour le capital et pour le temps (libre) ?  Que devient le triptyque salaire, capital, temps dans l’économie de plateforme ? Le temps comme valeur clé du futur. Si la charge de travail humaine devient inférieure à la capacité de produire de l’humanité, comment sécuriser la subsistance des individus ? Le revenu universel comme outil de sécurité ?L’importance de la valeur pouvoir. Comment rééquilibrer le pouvoir des plateformes vers les indépendants  ? La plateforme coopérative comme évolutions des plateformes actuelles pour partager le travail et le pouvoir de décider. Si le pouvoir permet de décider, quelle est la valeur de la décision ? Celui de porter la responsabilité du succès ou de l’échec.Exemple de partage de la valeur : Juno, plateforme de VTC aux USA, a ouvert 50% de son capital aux chauffeurs : l’éthique et la moral comme catalyseur du partage du capital. Les GAFA symboles de l’anti partage de la valeur. A qui profite la désintermédiation ?

Intervenants : à définir.

  • La plateforme produit de la valeur environnementale : mardi 8 janvier 2019, 12h30-15h chez E&P

L’économie de plateforme est l’économie de l’optimisation des actifs existants. Partage, principe de circularité. Appliqués à la production et à l’usage des biens, ils permettent de limiter la surproduction,  de limiter l’impact environnemental, d’améliorer l’emploi des ressources. L’entreprise plateforme renoue avec l’environnement mais pas forcément avec le pouvoir d’achat . Réelle conscience ou conséquence fortuite ?

Intervenants : Thibaud Simphal (Président Uber Europe de l’Ouest)

  • Le casse tête de l’imposition des plateformes : mardi 5 février 2019, 12h30-15h chez E&P

La plateforme échappe à l’impôt et la fiscalité (Uber..), mais certaines plateformes participent à la collecte des taxes (Airbnb sur la taxe de séjour). Les GAFA sont ils invulnérables à l’impôt ? L’Etat doit devenir correcteur des inégalités. Quel axiomatique pour le “vivre ensemble” ? L’intérêt général ou l’individu ?

Grande table ronde avec Jérôme Turot (avocat fiscaliste, ancien membre du Conseil d’Etat), Vincent Drezet (Inspecteur des impôts et secrétaire national du syndicat Solidaires Finances), Frédéric Duval (DG d’Amazon France)

Le président du chantier

 

Yanis Kiansky est co-fondateur et Président d’Allocab, classé 7e dans le top 10 des Champions de la Croissance 2018