Fabriquer du gel hydroalcoolique​

LVMH, Eugène Perma, l’Oréal, l'Occitane

Depuis le début du confinement, le groupe LVMH a annoncé que ses laboratoires de fabrication de parfum serviraient désormais et jusqu’à nouvel ordre, à produire du gel hydroalcoolique. Ces productions seront livrées « gracieusement aux autorités sanitaires ». Le groupe a d’ores et déjà commencé à livrer ses premiers flacons.

L’entreprise l’Oréal a également utilisé ses usines pour la production de gel hydroalcoolique, à destination de tous les établissements hospitaliers du territoire.

Eugène Perma, le laboratoire de cosmétiques, s’est lui aussi mis, depuis le vendredi 13 mars, à la fabrication de gel hydroalcoolique. Déjà plus de 100 000 unités de 100ml ont été créées et offertes sur l’ensemble du territoire. « C’est dans un état d’esprit solidaire, que nous nous sommes mobilisés pour fournir aux hôpitaux, aux officines et à nos collaborateurs des lotions hydro-alcooliques dont tout le pays manque cruellement ; et ainsi contribuer à combattre cette épidémie » a confié Didier Martin, président d’Eugène Perma.

Un autre groupe de cosmétiques, l’Occitane, a décidé d’adapter sa production. Dans son entreprise de Manosque, qui fabrique habituellement des cosmétiques, la marque a modifié sa production pour fabriquer du gel hydroalcoolique. Les flacons seront ensuite distribués aux soignants, aux forces de l’ordre ainsi qu’aux pompiers.

X

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir une meilleure expérience de navigation. Vous pouvez également paramétrer les cookies.