« Les habits neufs du management », comprendre la souffrance du manager

Partagez cet article:​

TwitterLinkedInFacebookWhatsApp

[vc_row][vc_column width= »2/3″][vc_column_text]« Les habits neufs du management », comprendre la souffrance du manager, de Catherine Mieg (Editions François Bourin)

Les managers et le management devaient apporter des solutions au renouveau de l’entreprise. Pourtant d’après Catherine Mieg, clinicienne du travail et consultante, ce sont sans doute ceux qui, aujourd’hui, souffrent le plus. On en parle peu car ils sont perçus comme « les décideurs » et qu’ils sont souvent rendus responsables de la souffrance de leurs collaborateurs. Cet état de fait vient de la définition floue du « manager » et de son rôle ambigu : simple courroie de transmission des actionnaires, posture et représentation d’une image idéalisée « de la boîte » ou derniers garants des valeurs de l’entreprise. Dans son essai, Catherine Mieg croise de nombreuses expériences concrètes de manageurs en souffrance tout en s’appuyant sur des bases théoriques solides. Elle propose ainsi des solutions et des méthodes pour permettre aux managers de recréer de la confiance et de l’épanouissement au sein de leurs équipes. En tout état de cause, l’auteur considère qu’il faut impérativement remettre de l’humain dans l’entreprise et du réel dans le travail. Car pour optimiser le collectif, le véritable enjeu est de savoir prendre en compte la subjectivité de chaque salarié.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_single_image image= »212″ border_color= »grey » img_link_large= » » img_link_target= »_self » img_size= »full »][/vc_column][/vc_row]

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Plus d'articles

Nathalie Gimenes, membre du conseil scientifique d’Entreprise et Progrès, était présente sur le plateau de Xerfi Canal pour présenter les 10 indices pour une raison d’être transformative

Pour rappel, grâce à une étude économétrique et une série d’entretiens auprès des entreprises du SBF 120, nous avons identifié 10 indices pour une raison d’être transformative ; 10 critères caractéristiques pour mettre les entreprises sur le chemin de la raison d’être.

T L’Emission avec Gilles Boeuf et Marion Darrieutort

La transition environnementale et sociétale est plus que jamais au coeur de l’actualité des entreprises. Comment la réussir ? Comment faire en sorte qu’elle contribue dès aujourd’hui à créer un monde meilleur ? Autant de questions auxquelles ont répondu Marion Darrieutort, co-présidente du think-tank Entreprise et Progrès et Gilles Boeuf, biologiste et professeur à l’université Pierre-et-Marie Curie. Et si une économie de la sobriété était possible ? Réponse en vidéo dans T L’émission.

X

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir une meilleure expérience de navigation. Vous pouvez également paramétrer les cookies.