« Les habits neufs du management », comprendre la souffrance du manager

[vc_row][vc_column width= »2/3″][vc_column_text]« Les habits neufs du management », comprendre la souffrance du manager, de Catherine Mieg (Editions François Bourin)

Les managers et le management devaient apporter des solutions au renouveau de l’entreprise. Pourtant d’après Catherine Mieg, clinicienne du travail et consultante, ce sont sans doute ceux qui, aujourd’hui, souffrent le plus. On en parle peu car ils sont perçus comme « les décideurs » et qu’ils sont souvent rendus responsables de la souffrance de leurs collaborateurs. Cet état de fait vient de la définition floue du « manager » et de son rôle ambigu : simple courroie de transmission des actionnaires, posture et représentation d’une image idéalisée « de la boîte » ou derniers garants des valeurs de l’entreprise. Dans son essai, Catherine Mieg croise de nombreuses expériences concrètes de manageurs en souffrance tout en s’appuyant sur des bases théoriques solides. Elle propose ainsi des solutions et des méthodes pour permettre aux managers de recréer de la confiance et de l’épanouissement au sein de leurs équipes. En tout état de cause, l’auteur considère qu’il faut impérativement remettre de l’humain dans l’entreprise et du réel dans le travail. Car pour optimiser le collectif, le véritable enjeu est de savoir prendre en compte la subjectivité de chaque salarié.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_single_image image= »212″ border_color= »grey » img_link_large= » » img_link_target= »_self » img_size= »full »][/vc_column][/vc_row]

X

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir une meilleure expérience de navigation. Vous pouvez également paramétrer les cookies.