« Au centre de notre système social, plaçons la  personne au travail »

 

Par Denis Terrien et Stéphane Marchand (Président et Délégué Général de l’association Entreprise et Progrès)

 

Pour réfléchir de manière à la fois pragmatique et solidaire à la meilleure façon de réformer le travail, penchons-nous d’abord sur tous ceux qui n’en ont pas. Notre taux d’emploi , à 64,2 %, est bien inférieur à celui du Royaume-Uni (71,9 %) ou de l’Allemagne (77,7 %). Entre juillet 2013 et septembre 2015, la France n’a créé que 57 000 emplois, six fois moins que l’Espagne. 

Les statistiques se succèdent et dessinent un tableau désastreux de notre capacité collective àtransformer l’activité économique en emplois marchands. Le taux d’emploi des salariés du privé n’a pas évolué depuis 2001. Si la France était un pays européen simplement moyen, elle abriterait 1,4 million d’emplois de plus.

 

Lire la suite de cet article