« Finissons-en avec l’opposition dogmatique, factice et stérile entre entreprises et politiques »

Partagez cet article:​

TwitterLinkedInFacebookWhatsApp

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

« Finissons-en avec l’opposition dogmatique, factice

et stérile entre entreprises et politiques »

[dt_gap height= »60″ /]

Par Laurent Grandguillaume ( député de la Côte-d’Or) et

Stéphane Marchand, (Délégué Général d’Entreprise et Progrès)

 

Laurent Grandguillaume, Député de la Côte-d’Or, et Stéphane Marchand, Délégué général d’Entreprise et Progrès, lancent un appel pour une nouvelle union nationale entre entreprises et politiques.

Pour animer cette relation politique-entreprise rénovée, il nous faudra de nouveaux leaders, formés autrement, à la fois en politique et dans les entreprises. Avec plus d’allers-retours entre les deux mondes, pour installer une connaissance mutuelle fine.

 

Télécharger l’intégralité de l’article[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Plus d'articles

Nathalie Gimenes, membre du conseil scientifique d’Entreprise et Progrès, était présente sur le plateau de Xerfi Canal pour présenter les 10 indices pour une raison d’être transformative

Pour rappel, grâce à une étude économétrique et une série d’entretiens auprès des entreprises du SBF 120, nous avons identifié 10 indices pour une raison d’être transformative ; 10 critères caractéristiques pour mettre les entreprises sur le chemin de la raison d’être.

T L’Emission avec Gilles Boeuf et Marion Darrieutort

La transition environnementale et sociétale est plus que jamais au coeur de l’actualité des entreprises. Comment la réussir ? Comment faire en sorte qu’elle contribue dès aujourd’hui à créer un monde meilleur ? Autant de questions auxquelles ont répondu Marion Darrieutort, co-présidente du think-tank Entreprise et Progrès et Gilles Boeuf, biologiste et professeur à l’université Pierre-et-Marie Curie. Et si une économie de la sobriété était possible ? Réponse en vidéo dans T L’émission.

X

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir une meilleure expérience de navigation. Vous pouvez également paramétrer les cookies.