« Finissons-en avec l’opposition dogmatique, factice et stérile entre entreprises et politiques »

Partagez cet article:​

TwitterLinkedInFacebookWhatsApp

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

« Finissons-en avec l’opposition dogmatique, factice

et stérile entre entreprises et politiques »

[dt_gap height= »60″ /]

Par Laurent Grandguillaume ( député de la Côte-d’Or) et

Stéphane Marchand, (Délégué Général d’Entreprise et Progrès)

 

Laurent Grandguillaume, Député de la Côte-d’Or, et Stéphane Marchand, Délégué général d’Entreprise et Progrès, lancent un appel pour une nouvelle union nationale entre entreprises et politiques.

Pour animer cette relation politique-entreprise rénovée, il nous faudra de nouveaux leaders, formés autrement, à la fois en politique et dans les entreprises. Avec plus d’allers-retours entre les deux mondes, pour installer une connaissance mutuelle fine.

 

Télécharger l’intégralité de l’article[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Plus d'articles

La stratégie de l’entreprise progressiste

Découvrez des extraits sélectionnés de l’ouvrage Vers une Entreprise Progressiste par André Coupet, associé principal de Paris Montréal Conseil et membre d’Entreprise et Progrès.

X

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir une meilleure expérience de navigation. Vous pouvez également paramétrer les cookies.