Redéfinir l’innovation à l’ère des crises et des transitions

Partagez cet article:​

TwitterLinkedInFacebookWhatsApp

La crise pandémique et la disruption totale de notre système économique, ont obligé nos sociétés à se redéfinir en quelques mois. Un peu partout, de nouvelles habitudes de vie se sont installées : les gestes barrière, les confinements, les protocoles sanitaires. De nouvelles formes d’organisation ont vu le jour : le télétravail, l’omniprésence du numérique, un système économique chamboulé. Nous avons tous dû nous adapter à une incertitude constante, développer notre agilité, notre résilience.

En particulier, les entreprises ont dû se réinventer, mettre à l’épreuve leurs capacités d’innovation et les questionner profondément. Comment innover pour faire face à la crise ? Comment continuer à innover quand tout est bouleversé ? Comment prioriser ? Quel sens donner à un effort d’innovation quand il est si difficile de prévoir ?

C’est pour répondre à ces questions qu’Entreprise et Progrès, think tank et do tank des leaders activistes, s’est associé avec KPMG, leader de l’audit et du conseil stratégique, avec un objectif : mener à bien un travail de réflexion pour redéfinir l’innovation en temps de crises et transitions.

Au sein d’Entreprise et Progrès, la conviction que l’entreprise et le système économique doivent être des catalyseurs du progrès collectif a toujours été naturellement associée à l’idée que l’innovation devait servir un objectif de bien commun. Qu’elle devait être une innovation responsable, écologique, ou sociale et inclusive, capable d’alimenter le progrès. Ces enjeux sont plus que jamais d’actualité à l’heure où l’on attend des entreprises qu’elles participent à l’effort de sortie de crise. Il était donc important, aujourd’hui, de prendre le temps de faire ce travail.

Pour KPMG, la question de l’innovation est un enjeu stratégique depuis toujours : accompagner ses clients dans la définition d’une innovation stratégique et transformative est le cœur de l’activité du groupe. Mais la volonté de l’entreprise de changer en profondeur sa gouvernance ces dernières années, à travers le programme KPMG 360, n’ont fait que renforcer la détermination à se tourner vers une innovation du sens. C’est le sens de l’offre Futures, et la crise a permis de pousser encore plus loin ces réflexions.

En nous associant, nous avons donc cherché à mettre autour de la table les experts les plus avancés sur l’enjeu de l’innovation. Ceux qui pourraient nous aider à tracer le chemin d’une innovation constructive, contributrice du bien commun et du progrès, une innovation permettant d’accompagner et d’affronter les crises et les transitions à venir.

C’est le fruit de ce travail de plusieurs mois que nous présentons dans ce document.

Télécharger le rapport complet

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Plus d'articles

« Réinventer les relations humaines dans l’entreprise de demain », le nouvel épisode du Podcast du Progrès avec Jean-Claude Le Grand, Directeur Général des Relations Humaines de L’Oréal

Découvrez le dernier épisode du Podcast du progrès, le podcast d’Entreprise et Progrès : « Réinventer les relations humaines dans l’entreprise de demain » avec Jean-Claude Le Grand, Directeur Général des Relations Humaines de L’Oréal, interviewé par Antoine Lemarchand, ancien Président de Nature & Découvertes, aujourd’hui Président de Always Day One, et co-Président d’Entreprise et Progrès.

X

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir une meilleure expérience de navigation. Vous pouvez également paramétrer les cookies.