Télétravail, présentiel ou format hybride : quels bureaux à l’ère post-Covid19 ?

Depuis quelques mois, on observe de plus en plus d’entreprises se rapprocher des centres-villes, des transports en commun, mais également réduire les surfaces de bureaux, en prévision de nouveaux modes de travail plus hybrides. Si la dématérialisation des entreprises n’est pas nouvelle, elle a tout de même été grandement accélérée par la crise de la Covid19. Pourtant, la pandémie touche à sa fin, mais les entreprises semblent avoir pris un tournant clé et elles ne feront pas marche arrière. 

C’est notamment le cas de Steelcase, membre d’Entreprise et Progrès, spécialisé dans la conception de mobilier de bureau et l’aménagement d’espaces de travail, qui inaugurait en avril son nouveau site. Zoom sur la transformation des bureaux et les nouveaux modes de travail à l’ère post-Covid19 avec Katia Rizk, directrice du développement et des partenariats stratégiques chez Steelcase. 

Comment Steelcase a conçu son nouvel espace de travail ? 

Dans un monde qui vit encore au rythme de la pandémie, les espaces de travail doivent apporter des réponses aux nouvelles attentes des employés. Le récent bureau de Steelcase a ainsi été pensé et conçu comme un lieu d’expérimentation de la collaboration hybride, où le sentiment de communauté favorise l’émergence des idées et le bien-être des individus.

En créant un nouveau WorkLife, Steelcase espérait offrir une véritable destination capable d’attirer et d’inspirer ses collaborateurs et ses clients. Quelques semaines après le déménagement, le pari semble réussi : les employés n’ont jamais été aussi nombreux au bureau depuis le début de la pandémie, et les visites se succèdent. L’espace est utilisé comme un laboratoire permettant de tester un large éventail d’outils et de configurations. Conformément à l’ambition de départ, le nouveau WorkLife de Paris ouvre ainsi une fenêtre sur l’avenir, offrant un environnement hybride et inspirant.

Quelles tendances et attentes identifiez-vous pour les bureaux à l’ère post-Covid19 ?

Depuis le début de la pandémie, Steelcase mène des recherches poussées afin d’aider les entreprises à comprendre les effets de la crise sur leurs activités et leurs collaborateurs. Son approche, fondée sur des découvertes scientifiques et des données objectives, permet de mettre en lumière l’émergence de nouveaux modes de travail. Grâce à une dizaine d’études internationales menées dans 11 pays, auprès de plusieurs milliers d’employés et de dirigeants, nous sommes en mesure d’apporter une expertise approfondie de l’évolution du travail.

Ainsi, si dernièrement, certains médias se sont empressés d’annoncer la disparition du bureau et le triomphe du télétravail, les chercheurs voient se dessiner une réalité plus nuancée. La plupart des employés pensent qu’ils continueront de se rendre au bureau la majeure partie du temps, mais ils aspirent à une plus grande flexibilité.

Après 18 mois de crise sanitaire, les liens entre les individus se sont distendus du fait des confinements successifs et du télétravail forcé. La montée en puissance du travail hybride a fait naître de nouveaux besoins et l’envie de changement est plus forte que jamais. En effet, après avoir été tenus à l’écart du bureau pendant des mois, les individus savent exactement ce qu’ils en attendent. Ils sont devenus plus exigeants vis-à-vis de leur employeur et de leur espace de travail. Une synthèse de nos études a permis de discerner cinq besoins fondamentaux qui transformeront le travail en profondeur : 

  • La sécurité : créer un espace à l’épreuve de futurs bouleversements ou transformations.
  • Le sentiment d’appartenance : resserrer les liens entre les individus et renforcer la connexion à l’entreprise.
  • La productivité : faciliter la collaboration hybride.
  • Le confort : favoriser le bien-être physique, cognitif et émotionnel.
  • Le contrôle : permettre à chacun de décider où et comment travailler.

Quelle stratégie adopter pour répondre aux attentes des collaborateurs et aux enjeux des nouveaux modes de travail ? 

En France, nous avons déjà eu de nombreuses réunions avec nos clients pour définir ensemble les espaces de travail post-COVID. Pour nous, c’est une opportunité d’améliorer plus encore l’espace de travail, pour non seulement le rendre sûr, mais aussi pour s’y sentir en sécurité afin de pouvoir y travailler de manière sereine. 

Nos recherches ont également permis d’identifier quatre grands changements, quatre impératifs, dont les dirigeants devront tenir compte pour créer des espaces à la fois sûrs et inspirants, favorisant la motivation et la productivité. Il est pour cela nécessaire de faciliter équitablement le travail collectif et le travail individuel, de concevoir des espaces plus flexibles et plus mobiles, des espaces individuels fermés et d’autres, plus collaboratifs et ouverts, et de rendre la collaboration plus humaine grâce aux outils numériques.

Ces transformations offriront un bureau attractif, une destination, un lieu familier, où les collaborateurs peuvent retrouver les membres de leur équipe, un lieu qui renforcera leur sentiment d’appartenance mais aussi leur besoin d’autonomie, d’intimité. 

Il est particulièrement difficile de choisir un modèle hybride compte tenu de la multiplicité des approches. Ce qui fonctionne pour une organisation peut ne pas convenir à une autre en fonction de la manière dont chacune s’efforce de trouver un équilibre entre différents facteurs. Il n’existe pas de stratégie hybride unique et unifiée pour les employés dans toutes les entreprises, mais l’espace joue quoi qu’il en soit un rôle clé dans la connexion des employés à leur organisation. 

Comment adapter la culture d’entreprise à ces nouveaux bureaux et nouveaux modes de travail ? 

Une approche du travail plus flexible, plus hybride, sera la norme pour la majorité des entreprises et il va falloir adapter les environnements de travail, les comportements et de ce fait la culture de l’entreprise. 

Face à ces défis de taille, les dirigeants doivent être attentifs à certains critères tout en tenant compte des besoins des différents acteurs et d’un environnement volatil, complexe et incertain. L’anticipation et la planification leur permettront d’être mieux armés pour attirer et retenir les talents, assurer la continuité de leur activité et garantir la satisfaction de leurs employés. Il s’agira dans tous les cas de donner la priorité aux individus. C’est en transformant le bureau, lieu où les liens entre les individus se resserrent, que la culture d’entreprise va pouvoir s’adapter.

À propos de Steelcase

Des entreprises du monde entier font confiance à Steelcase pour les aider à créer des espaces où les employés peuvent puiser l’inspiration. Grâce à la conception et la fabrication de mobilier de bureau ainsi qu’aux partenariats noués avec d’autres entreprises, nous sommes à même de proposer des solutions d’architecture, de mobilier et de technologie accessibles via un réseau de distribution comprenant plus de 800 concessionnaires. Steelcase est une entreprise internationale leader de son marché et cotée en Bourse. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 2,8 milliards de dollars en 2022. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.steelcase.com.

LinkedIn
WhatsApp
Facebook
Twitter

Plus d'articles

Croissance : la fin d’un mythe ?

Il y a 50 ans, des chercheurs du MIT publiaient le rapport Meadows, qui déjà, alertait sur les risques d’une croissance exponentielle

X