Vulnérabilités

En 2024, Entreprise et Progrès a décidé de lancer un chantier autour de la problématique des vulnérabilités sociales et des nouveaux enjeux qu’elles posent aux entreprises.

Pourquoi les Vulnérabilités ?

La notion de vulnérabilités s’est imposée depuis une dizaine d’années dans le débat public en recouvrant des enjeux tant sanitaires, démographiques, économiques que sociétaux et des questions complexes (maladie, handicap, perte d’autonomie liée à l’âge, isolement social, addictions, précarisation, etc.). Les vulnérabilités questionnent de plus en plus le rôle des entreprises. Ces questionnements, s’ils ont initialement concerné certains secteurs sensibles (produits comportant des risques – addiction, sécurité, endettement etc.), s’étendent progressivement à tous les secteurs économiques et se posent avec une acuité croissante.

Les nouvelles vulnérabilités soulèvent plusieurs questions.

    • Quelles responsabilités pour les entreprises face aux vulnérabilités auxquelles elles sont confrontées (clients vulnérables par exemple) ou auxquelles elles peuvent contribuer par leur activité (sur le plan sanitaire en particulier) ?
    • Comment intégrer ces enjeux dans les politiques RSE des entreprises et où doit s’arrêter l’action d’une entreprise en la matière ?
    • Quel équilibre trouver entre l’accompagnement des clients vulnérables et le respect de leur propre responsabilité ainsi que de leur vie privée ?
    • Quelle approche éthique mettre entre œuvre ?
    • Au-delà, quel rôle également les entreprises peuvent-elles jouer pour faciliter la prise en compte des vulnérabilités et des besoins qu’elles engendrent en matière de prévention ou d’accompagnement ?
    • Quels services et quelles innovations les entreprises peuvent-elles apporter en la matière?
    • Quelles perspectives économiques face à des besoins qui ne cessent de croître ?
    • Quelles limites et quelle articulation avec l’intervention publique ?

Format

Cette réflexion s’organise en 3 débats autour de personnalités et d’experts en vue d’élaborer un libre blanc de synthèse et recommandations sur le sujet.

Ce chantier est piloté par :

  • Christine Durroux, Senior Partner chez The Arcane,
  • Vincent Perrotin, Directeur Engagement & Jeu Responsable du Groupe FDJ.