Le numérique en réponse aux enjeux de l’éducation et de la formation de demain

Partagez cet article:​

TwitterLinkedInFacebookWhatsApp

Le XXIème siècle a connu l’accroissement important de la production et de la commercialisation de nouvelles technologies du numérique. Face au développement d’outils toujours plus performants, les modes de vie évoluent rapidement et toutes les activités du quotidien s’en trouvent impactées. L’enseignement, la formation et l’éducation de manière générale sont des secteurs qui ont par exemple été confrontés à ce changement de paradigme. 

Pourtant, la crise sanitaire, en imposant des conditions de travail et d’apprentissage inédites, a prouvé que ces secteurs ne se sont finalement pas suffisamment saisis des opportunités du numérique. C’est ainsi que les confinements et l’enseignement à distance ont créé une fracture entre enseignants et élèves / étudiants dès les premiers mois de 2020. Entre manque d’outils et manque de connaissances sur l’utilisation des outils existants, l’éducation et la formation doivent aujourd’hui évoluer pour se saisir des technologies numériques pour en faire des outils  d’inclusion et de progrès.

Laurent Mayer, CEO et co-fondateur de Dialog Solutions et membre d’Entreprise et Progrès, s’est à ce titre saisi de l’opportunité de l’Edtech pour développer une plateforme repensant l’apprentissage et l’éducation en présentiel et en distanciel grâce à l’interactivité digitale et au partage. Découvrons The Dialog dans cette interview.

D’après vous, quels sont les grands enjeux de l’éducation et de la formation de demain ?

L.M : Avec la crise sanitaire, nous avons vu de nouveaux besoins apparaître en termes d’éducation et de formation professionnelle. Ce contexte sanitaire a notamment permis de révéler l’utilité, et en fait  la nécessité, des outils digitaux dans ce cadre.

Côté éducation plus particulièrement, il s’agit de repenser les méthodes pédagogiques afin d’ajouter de l’interactivité et de faciliter les processus d’échanges d’information, que ce soit à distance ou en présentiel. Un enjeu fondamental est de permettre de privilégier le développement de l’engagement des apprenants  et de la relation avec le professeur / formateur, et de faciliter le partage entre les apprenants, et avec  le professeur / formateur. Les enjeux de l’éducation rejoignent d’ailleurs en partie ceux de la formation professionnelle.

Côté formation pro, en dehors du bouleversement impulsé par le contexte sanitaire et économique, on perçoit une évolution des mœurs bien antérieure à cette crise. On a de plus en plus envie de se former rapidement, n’importe où, n’importe quand et sans forcément dépendre d’un professeur ou professionnel spécifique. Apprendre de manière plus libre et plus souple, apprendre tout et n’importe quoi, apprendre de manière ludique, telles sont les nouvelles attentes des citoyens. La liberté constitue à ce titre le maître mot de la formation de demain. Ce qui n’enlève en rien, le rôle primordial du formateur, qui doit repenser ses cours et son rôle qui évolue avec l’apport des technologies qui permettent de répondre aux aspirations nouvelles.

Les outils numériques d’aujourd’hui peuvent-ils représenter une manière de répondre à ces enjeux ? 

L.M : Le numérique joue un rôle primordial dans le développement des réponses aux nouvelles attentes et aux problématiques liées au contexte sanitaire notamment. 

Les derniers confinements ont largement confirmé l’attrait pour le distanciel avec des solutions généralistes de visio conférence qui se sont avérées encore très insuffisantes. D’autant que l’éducation et la formation ne s’étaient jusqu’ici que trop peu saisi des outils numériques existants dans leur approche car pas toujours adaptés au cadre pédagogique. Donc des outils numériques pour répondre à ces enjeux, oui, mais pas n’importe lesquels et pas n’importe comment. 

C’est dans ce sens que nous avons pensé TheDialog, le pivot de notre précédent outil SMYLER, créé à l’origine pour digitaliser les événements en présentiel et offrir plus d’interaction. Ce dernier a finalement été enrichi d’un module visio lors des confinements afin de permettre une utilisation à distance. Rapidement, nous avons remarqué que l’outil était utilisé principalement par nos clients pour faire des conventions internes, de la  formation pour les salariés de grandes entreprises et aussi donner des cours, dans le secondaire et dans le supérieur. 

Et nous avons eu l’occasion de démontrer l’intérêt de ce type d’outils dans le cadre des stages de troisième mis en péril par les confinements depuis 2 ans. Entreprise et Progrès a tenté d’y remédier en proposant une initiative originale reposant sur l’incitation des entreprises à prendre plus de stagiaires au travers de l’expérience très innovante  “Reporters de la raison d’être” permettait à une classe entière d’être mise en relation avec une organisation membre de l’association, à l’instar de Ferrero et PWC, et ainsi de découvrir le monde de l’entreprise. SMYLER a alors permis de réaliser la visio entre la classe et Ferrero, avec des interactions boostées par les quizz, QCM, nuages de mots clés, et la familiarisation des élèves avec les outils informatiques. Résultats : un fort engagement des élèves et une expérience saluée par le professeur, le proviseur ainsi que l’entreprise, permettant même au projet d’être référencé par la Cardie, la direction innovation du Recorat de Val de Marne, en espérant bien sûr des retombées nationales. 

Et c’est de là qu’est venue l’idée de The Dialog : repenser l’apprentissage et l’éducation en présentiel et en distanciel grâce à l’interactivité digitale et au partage. En bref, adapter totalement l’outil SMYLER au milieu de l’EdTech. The Dialog permet ainsi d’améliorer la compréhension et la participation des élèves grâce aux outils d’éducation plus fluides et les nombreuses possibilités de partage d’informations. Cet outil s’adresse également à une grande diversité d’acteurs : du DRH qui souhaite faire de la formation continue pour les collaborateurs, aux organismes de formation et nombreux formateurs individuels ou enseignants qui veulent donner des cours privés, de mise à niveau, …

Quels sont les défis pour que le numérique permette à l’éducation et à la formation de faire leur révolution ?

L.M : Injecter du digital dans l’éducation et la formation professionnelle implique une forte appropriation des nouveaux outils et donc un accompagnement au plus près de ces secteurs. Et pour cause, si le milieu du numérique et ses rouages constituent une évidence pour certains, pour d’autres cela reste flou, voire inquiétant. 

D’ailleurs, cette transformation de l’approche pédagogique pour répondre aux enjeux de l’éducation et de la formation de demain implique que ces outils soient bien conçus, incluant les GreenTechs et le respect strict de la protection des données (RGPD), il ne faut pas négliger l’impact social et environnemental du numérique. 

Dans tous les cas, la réponse aux défis du numérique dans l’éducation et la formation passera forcément par des outils adaptés et pensés au service du bien commun. Et c’est l’adhésion au Think Tank Entreprise et Progrès qui m’a notamment permis d’être plus sensibilisé à ces enjeux et d’avancer sur ces sujets grâce aux rencontres inspirantes et aux échanges avec les autres membres. 

Découvrez The Dialog, actuellement en levée de fonds,
et l’agence digitale de Laurent
Dialog Agency.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Plus d'articles

X

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir une meilleure expérience de navigation. Vous pouvez également paramétrer les cookies.